• Zoom sur le code photométrique des sources LED Eclairage à LED et code photométrique
Techniques d'éclairage - Normes et Qualité

Zoom sur le code photométrique des sources LED

Télécharger le PDF

Un code photométrique figure sur les éclairages LED. Mais que signifient ces 6 chiffres et à quoi servent-ils ? Décryptage.

Qu’est-ce que le code photométrique ?

Adapté aux sources LED comme fluorescentes, le code photométrique est un indicateur qui renseigne sur des éléments cruciaux en éclairagisme : la teinte de lumière émise par une source lumineuse et sa tenue dans le temps.

Le rôle du code photométrique est triple :

  1. Il informe sur la température de couleur du blanc : teinte froide (blanc bleuté) ou chaude (blanc orangé, blanc ambre) ;
  2. Il définit la qualité de rendu des différentes nuances de couleurs IRC ;
  3. Il garantit l’homogénéité des déclarations des fabricants, leur fiabilité et leur précision.
     
Eclairage LED et code photométrique

Le code photométrique renseigne, entre autres, sur la couleur chaude (warm en anglais) ou froide (cold en anglais) d’une source LED.
 

Code photométrique : 6 chiffres qui en disent long en éclairagisme

Le code photométrique d’une source LED est composé de 6 chiffres, séparés en deux parties par une « / ».

À gauche, les 3 chiffres de la teinte de la lumière : 

  • L’IRC ou indice de rendu de couleur, exprimé par un chiffre compris entre 0 et 9.
  • La température de couleur proximale, valeur en kelvin divisée par 100.

À droite, les 3 chiffres de la tenue de la lumière dans le temps :

  • La dispersion de la couleur au départ, en nombre d’ellipse de Mac Adam ;
  • Son évolution au bout de 6 000 heures ;
  • L’indice de maintien du flux à 6 000 heures.
 
Eclairage LED et code photométrique
 

Bon à savoir 

Le code photométrique idéal pour de l’éclairage public LED présente :

L’IRC : 7 à 9
La température en kelvin : 30 à 50
La dispersion au départ : 3 jusqu’à une température de 5000K
Le maintien : 3
À 6 000 heures : 9 et jamais moins !

 

 

 

 

 

 

Code photométrique et éclairage LED, l’importance du sur-mesure

Le code photométrique est un indice important pour définir la qualité de lumière et la longévité des luminaires, et ce de manière homogène et comparable avec les solutions lumineuses selon les déclarations de leur fabricant.

Mais appliqué à l’éclairage LED en collectivités, il peut toutefois manquer de précision. Dans ce cas précis : que signifie une durée de vie de 6000 heures alors que celle des diodes est de l’ordre de 50 000 heures ? La valeur à 6000 heures est utilisée pour extrapoler la durée de vie des diodes.

Autre ombre au tableau du code photométrique : l’évolution des caractéristiques des LED (data) en fonction de leurs températures de fonctionnement. Il est conseillé de se reporter aux fiches techniques du constructeur.

Chez LEC, nous sommes soucieux de la précision et de la fiabilité apportées par la normalisation du code photométrique indiqué par les fabricants. Mais ce qui compte avant tout pour nous, c’est le sur-mesure de nos installations : sélectionner les caractéristiques photométriques qui correspondent aux besoins spécifiques de chacun de vos projets, afin de proposer des solutions lumineuses améliorées et optimisées. Nos codes photométriques sont précisés et complétés dans les fiches techniques pour permettre le bon choix précis du produit.

Pour suivre toute en savoir plus en éclairagisme, découvrez notre nouvelle brochure de produits 2017.