• Le TGV Atlantique, premier balisage à LED avec un esprit startup dans les années 80 Les quais du TGV Atlantique
  • Un balisage à LED spécifique pour le lancement du TGV Atlantique Un balisage à LED spécifique pour le lancement du TGV Atlantique
Réalisations

Le TGV Atlantique, premier balisage à LED avec un esprit startup dans les années 80

Télécharger le PDF

À l’occasion de ses 40 ans, LEC revient sur sa contribution lumière avec Jean-Marie Duthilleul : le balisage à LED du TGV Atlantique, en gare Montparnasse.

« L’équipe LEC était aussi passionnée que nous par le projet. Elle a compris qu'il y avait une innovation au bout de l'idée. »

Jean-Marie Duthilleul, Architecte

Avec le TGV Atlantique, la gare Montparnasse devient le lieu de célébration du retour du train. Jean-Marie Duthilleul imagine un balisage à LED innovant.

Imaginer un balisage à LED pour les quais TGV, le pari audacieux de Jean-Marie Duthilleul 

Jean-Marie Duthilleul est un architecte audacieux qui s’intéresse dès 1977 à l'aménagement urbain, entre autres, par le prisme de la maîtrise de l’énergie.

En 1985, il est chargé du suivi des grands projets de l'État et développe pour la SNCF les bases de conception des grandes gares contemporaines.

C’est dans ce cadre qu’il conçoit le premier balisage à LED pour les quais des futurs TGV Atlantique, en gare Montparnasse.

C’est une réalisation majeure dans l'histoire de l'éclairage des nouvelles gares.

 


Les quais du TGV Atlantique 

 

Jean-Marie Duthilleul revient sur ce projet avant-gardiste et nous fait revivre ce qu’il appelle « un esprit startup dans les années 80.

Jean-Marie Duthilleul se souvient de sa collaboration avec LEC

Nous sommes en 1987, avant la mise en service du TGV Atlantique. En décidant de lancer le TGV sur l'ouest de la France, le gouvernement le rend de nouveau populaire. La gare Montparnasse est choisie pour devenir le lieu de célébration du retour du train et de l’émotion que l'on a quand on arrive à la gare.

Nous sommes une petite équipe d'architectes qui réfléchit à ce qui peut faire palpiter les gens au rythme du train… Nous pensons à cette personne qui attend l'être aimé, et on se dit que le quai pourrait commencer à palpiter avant que le train n’arrive.

Nous croisons ça avec une autre image de l'époque, l'avion, cette machine admirable que tout le monde rêve d'utiliser. On note dans les aérogares de très belles lumières au sol. Nous partons de cette analogie pour donner aux quais TGV un air d'embarcadère qui nous amène vers l'Atlantique.

Un balisage à LED entre innovation, professionnalisme et passion

Notre idée est de former un alignement lumineux qui se met à clignoter quand le train arrive. Nous avons donc créé un nouvel effet lumineux grâce à la technologie de LED de première génération.

Nous travaillons à l’époque avec un ingénieur qui expérimente les nouvelles sources lumineuses de longue durée et qui connait LEC. Nous lui demandons de développer un plot qui ne nécessite pas de maintenance et qui soit conforme aux consignes de sécurité de la SNCF… J’étais ravi de voir que le balisage à LED répondait à toutes les contraintes

Un balisage à LED encore innovant 30 ans après !

Le résultat était parfait. Le quai palpitait quand les plots clignotaient. L’installation accompagnait la modernité du TGV, le retour du train dans le cœur des Français.

Nous avons relevé le pari d’innover de manière poétique. Cette expérience réussie a été dupliquée dans les autres gares TGV de France, et est aujourd’hui un modèle dans d'autres pays.

Je suis d’autant plus satisfait qu’une étude récente pour le cheminement des personnes à mobilité réduite a mis en évidence ce balisage comme une aide pour les malentendants quand un train arrive

⇒ Le saviez-vous ?
Dès 1977, LEC a fait le pari de la LED. Un pari réussi pour répondre à des cahiers des charges exigeants en termes de fiabilité, d’économie, de maintenance et d’esthétique. Revivez avec nous 40 ans d’histoire de la LED et de contribution lumière.