• Le Centre Bourse de Marseille, un mouvement de lumière sur-mesure à partir d’un concept complexe La mise en lumière du Centre Bourse de Marseille
  • Mettre en scène une vague de lumière Mettre en scène une vague de lumière
Réalisations

Le Centre Bourse de Marseille, un mouvement de lumière sur-mesure à partir d’un concept complexe

Télécharger le PDF

À l’occasion de ses 40 ans, LEC revient sur sa contribution lumière avec Claire-Lise Bague : la mise en lumière du Centre Bourse de Marseille (2014). 

“Nous avons été très agréablement surpris du résultat.
Nous n'imaginions pas obtenir un tel détail de finesse dans les ombres.”

Claire-Lise Bague - Concepteur Lumière

 

La mise en lumière LED du nouveau Centre Bourse de Marseille en 2014 est partie d’une contrainte et s’est transformée en challenge. Il s’agissait de suivre le geste de l’architecte sur toute la façade jusqu’à l’auvent qui suit les piétons le long des vitrines. Et surtout, il fallait donner de la visibilité depuis le Vieux Port et la Cannebière…

Claire-Lise Bague revient sur ce cahier des charges exigeant.


Le Centre Bourse de Marseille : reproduire une vague par la lumière

Claire-Lise Bague se souvient de sa collaboration avec LEC

Notre première contrainte était de suivre la nouvelle façade du Centre Bourse de Marseille, en lui donnant une présence et une scénographie. La mise en lumière LED devait accompagner le mouvement d’une volute métallique tout autour du bâtiment, sur trois niveaux de voilettes.

Avec LEC, nous avons mis en lumière la voilette basse en créant un halo de lumière confortable et sécurisant, ondulant autour de la façade, telle une vague de la Méditerranée.

Répondre à plusieurs contraintes dans la souplesse

Pour ce projet, le client souhaitait la création d’un prototype pour positionner la lumière depuis l'intérieur de la voilette basse.

Avec LEC, on savait que l'on pouvait travailler sur-mesure les optiques de manière très spécifique. C’est pourquoi nous lui avons demandé un échantillonnage de barreaux LED avec une alternance d'optique intensive et elliptique que l’on a placé en base de la voilette dans un joint creux. Le résultat était concluant sur une portion simple de la volute de voilette, mais nécessitait encore un travail de calage afin d'adoucir l'attaque lumière.

On comptait sur la souplesse de LEC pour répondre au besoin précis… Et nous sommes donc allés encore plus loin dans le sur-mesure ! Nous avons ajouté une nouvelle contrainte qui consistait à créer des barreaux présentant une interdistance entre chaque LED, égale à celle des lames constituant la sous-face des voilettes et tirant sur des miroirs inclinés, afin d’étaler le faisceau et d’avoir une lumière uniforme.

Une mise en lumière LED qui s’adapte parfaitement au mouvement

L’idée des miroirs s’est avérée percutante pour suivre le mouvement de la voilette de manière égale, en maintenant une alternance simple d'optique et la position du luminaire. C'est le miroir qui renvoie la lumière et qui s'adapte au mouvement de la voilette.

Tout ce processus s’est mis en place au fur et à mesure du prototype, en testant à chaque fois une nouvelle optique et un miroir. J’ai adoré l’idée de souligner un tel mouvement architectural avec une implantation de luminaire paradoxalement fixe, que le mouvement de la lumière soit effectué par un jeu de reflet, et que le fabricant nous accompagne avec une solution technique précise au centimètre et au degré d'optique près.

Je suis ravie de voir qu’au final, la lumière révèle une texture et souligne parfaitement le plissé architectural du Centre Bourse de Marseille.

 

 Le saviez-vous ?
Dès 1977, LEC a fait le pari de la LED. Un pari réussi pour répondre à des cahiers des charges exigeants en termes de fiabilité, d’économie, de maintenance et d’esthétique. Revivez avec nous 40 ans d’histoire de la LED et de contribution lumière.